Grâce à Essentrics

 

Étirer, affiner et découper son corps sans aucun poids ni appareil: voilà ce que propose la méthode Essentrics, qui allonge et renforce les muscles grâce à un enchaînement simple et continu inspiré… du ballet.

Populaire au Canada anglais et un peu partout dans le monde, l’entraînement Essentrics est encore méconnu dans la capitale. C’est qu’à ce jour, une seule femme détient la formation adéquate pour l’enseigner.

Cette entraîneuse pétillante et passionnée, c’est Andréanne Lapointe-Aubert, qui a découvert cette méthode auprès de la fondatrice même d’Essentrics, Miranda Esmonde-White, son ancienne professeure de ballet.

Allongement

L’entraînement Essentrics a cette particularité d’être basé sur la contraction et l’allongement simultanés du muscle. S’ils n’ont rien à voir avec le yoga ou le Pilates, certains mouvements se rapprochent toutefois du tai-chi et du ballet.

«C’est une méthode de musculation propre, qui travaille la contraction excentrique, comme si on dépose un sac d’épicerie par terre. On retient un poids, mais le muscle s’étire et s’allonge tout en forçant. Ça permet d’avoir des muscles forts, mais longs et fins, pas gonflés», illustre Andréanne Lapointe-Aubert.

«Ça va chercher ce que j’aime du ballet. Ce n’est pas de l’aérobie, de la boxe ou n’importe quels machins que je n’ai jamais aimés. Il y a de l’étirement, du contrôle. On ne fait pas juste se lancer n’importe où!» poursuit-elle.

Sans appareil

Le Journal s’est prêté à l’exercice, qui ne nécessite qu’un tapis de sol. Pieds nus, Andréanne Lapointe-Aubert entraîne sa troupe dans sa routine, sollicite les muscles par leur contraction, sans aucun poids autre que la masse corporelle.

«On travaille toujours le plus loin du corps possible: on allonge la colonne, on pousse les bras loin du corps, on force. J’utilise beaucoup l’imagerie. Je vais dire aux gens d’imaginer qu’ils tirent une bande élastique ou qu’ils poussent une immense roche, pour qu’ils sentent les muscles qui se contractent», explique-t-elle.

La séance, d’une durée d’une heure, a de quoi surprendre. Non seulement le corps travaille — et brûle par moments —, mais l’énergie d’Andréanne, son sourire contagieux et sa motivation sans limites donne une intensité positive à l’entraînement. On ressort de la séance avec une grande sensation de bien-être et de détente.

Pour tous

Essentrics s’adresse à tous: les sportifs comme les sédentaires. Même les joueurs du Canadien de Montréal l’ont testé!

«Ça vient balancer les muscles de ton corps, de la tête aux pieds. C’est un entraînement musculaire en soi ou un complément à n’importe quoi: la course, le tennis, la natation. Ça va faire du bien à la posture, la circulation du sang, ça diminue les tensions», dit-elle.

Andréanne Lapointe-Aubert donne actuellement des cours pour tous les niveaux au ÔmYoga de Sillery, en plus de tenir différents ateliers publics afin de faire connaître sa passion.

lapointeaubert.com

Qu’est-ce que la méthode Essentrics ?

  • Créée il y a une quinzaine d’années par Miranda Esmonde-White
  • S’inspire du ballet et du tai-chi
  • Travaille la contraction et l’allongement du muscle
  • Augmente la flexibilité de tout le corps
  • Aide à soulager la douleur
  • Débloque les muscles tendus
  • Améliore la posture
  • S’adresse à tous
Restez informé!
 
Nous respectons votre vie privée.